index

titre

i always knew it’d be like this. the desert.
an exhibition by PiRaTeD
online opening on sunday, september 25th at 8 p.m

¦

www.twogeesineggs.com

¦

ce nouveau projet, mené conjointement par l’équipe de one gee in fog et mathieu arbez hermoso, tentera de manier une série de déplacements et de mises en relation : la mise en relation des programmations de one gee in fog, comme espace d’exposition physique, et de two gees in eggs, comme espace d’exposition virtuel ; le déplacement des différentes propositions d’invitation et la mise en relation des idées qu’elles portent ; la mise en relation de nouveaux médias et des transformations ontologiques qu’ils opèrent et réalisent comme autant d’approches de l’exposition – exposer internet, exposer google, exposer youtube, exposer tumblr, exposer instagram, exposer des webtutoriaux, exposer pirate bay, exposer des tactiques, etc.

¦

this new project, conducted jointly by the team of one gee in fog and mathieu arbez hermoso, will attempt to operate a series of shiftings and linkings : the linking of the programs of one gee in fog, as a physical exhibition space, and of two gees in eggs, as a virtual exhibition space ; the shifting of the different invitations and the linking of the promises they hold ; the linking of new medias and the ontological transformations they engage and carry out as so many ways of exhibiting – exhibiting the internet, exhibiting google, exhibiting youtube, exhibiting tumblr, exhibiting instagram, exhibiting webtutorials, exhibiting pirate bay, exhibiting tactics, etc.

vlcsnap-2015-11-20-16h21m02s542

Tuva est un projet d’exploration et de spéculation documentaires à partir des relations existantes entre le territoire et la culture touvaine, sa colonisation par l’U.R.S.S., les techniques de corps spécifiques au peuple tuva, notamment le chant de gorge, et ce que le critique d’art canadien Stephen Wright a qualifié de crise lexicale de l’art contemporain – un art incapable de se pratiquer et de se penser en dehors des institutions normatives que sont l’œuvre, l’auteur et le spectateur.

+++

Pensé dès le départ comme un projet éditorial visant à explorer les éléments d’une historiographie à travers les éléments d’une autre historiographie, Tuva se déploie sous la forme d’un objet en ligne et de fragments vidéographiques et sonores mettant en correspondance différents régimes d’images et de modes narratifs qui sont autant de possibilités pour un film toujours à faire.

http://tuvatuva.pysgs.net

+++

Tuva a reçu le soutien de la Direction Régional des Affaires Culturelles de Bourgogne, du Conseil Général de Côte d’Or et de nombreux contributeurs via Kisskissbankbank.

From Nouméa, Nouvelle Calédonie

From est un dispositif s’appuyant sur la possibilité d’une rencontre entre l’idée d’une musique concrète et celle d’un état de surveillance des individus les uns par les autres. La proposition fonctionne à la fois comme une porte ouverte sur une composition aléatoire et comme un addendum qui peut être lue comme une stratégie de prise de parole sur un ensemble déjà discursif qui serait celui des autres propositions constitutives de l’exposition.

+++

Une caméra IP placée dans un espace privé quelque part dans le monde est piratée (à Pana, dans l’Illinois pour l’exposition In a suit woven of the finest mist, à San Martín de los Andes, Neuquén en Argentine pour l’exposition Long distance communication, à Nouméa, Nouvelle Calédonie pour l’exposition 287 chemin de la Madrague Ville). Le flux audio, capté en permanence par la caméra à l’insu des occupants et diffusé en temps réel dans l’espace d’exposition, constitue une édition sonore. En superposant la captation sonore issue d’un espace privé à l’espace d’exposition, From place le visiteur dans une position d’écoute, d’attente et de voyeurisme.

Unnarrative

Unnarrative est une suite d’images en mouvement issues d’une sélection de films. Un found footage où les figurants sont, comme extraits du fond des images, isolés pour être ramenés au premier plan. Dégradés dans l’opération, ils s’y donnent à voir et le font avec peu.Unnarrative est un film en très basse définition, un montage généré par ordinateur, aléatoirement, sans histoire, sans acteurs, sans nœuds dramatiques et sans héros. Sans ce qui pourrait, d’ordinaire, faire un film.

+++

Ce qui reste est maintenu par un objet sonore toujours composé par d’autres – une note de basse étirée sur toute la longueur du film et dont les vibrations mathématiquement décomposées travaillent les images (OGG, aucun souvenir assez solide – galerie Marine Veilleux, Paris FR / mai-juin 2014), une composition drone/glitch oppressante et minimale (Antonin Renault, documents – appartement-galerie Interface, Dijon FR / mars-avril 2014).

http://unnarrative.pysgs.net

Sans titre-5

Fondé par Mathieu Arbez Hermoso en 2015, PiRaTeD est un projet d’exploration des processus d’apparition et de consommation de formes liés aux nouvelles technologies. Pensé comme un endroit du cinéma actuel, PiRaTeD est aussi le nom d’une entité fictive qui déploie, sur internet, un répertoire de films dont l’image a été horizontalement inversée. Dans la plupart des cas, les indices – principalement textuels – permettant d’identifier une telle altération ne sont pas perçus, ou sont ignorés. Ces négligences permettent à ce cinéma renversé de reprendre efficacement à son compte les codes utilisés par les équipes qui récupèrent et partagent les produits d’une vaste industrie iconographique pour se propager en double cinématographique, depuis 2015, sur les trackers bittorent du monde entier, sur les plateformes de partage de vidéos, sur les réseaux sociaux, sur les forums, etc.

+++

Funny games (funny!)

En 1997, Michael Haneke réalise Funny Games. Le film est tourné en Autriche et joué par des acteurs autrichiens. En 2005, le producteur britannique Steve Coen lui propose la réalisation d’un remake en langue anglaise : Funny games U.S. sort en 2007. En 2011, avec Funny Games (Funny !), Mathieu Arbez-Hermoso met en évidence les frontières que Michael Haneke a décidé de respecter.

+++

Dans Funny Games (Funny!) les plans impairs sont ceux de Funny Games, les plans pairs ceux de Funny Games U.S. Les plans s’alternent ainsi, sans se répéter, pendant toute les 107 minutes de la proposition qui conserve l’unité cinématographique et souligne les absurdités d’un éclatement territorial passé sous silence.